< RETOUR ACCUEIL

 

ACCES SITE >
Vidéo compagnie la baraka
Vidéo pont culturel méditerrannéen
le pont culturel // nawal ait benalla-lagraa // responsable pédagogique
 

Nawal AiT BENALLA-LAGRAA

Nawal Ait Benalla Lagraa

Assistante artistique, responsable pédagogique du Pont Culturel Méditerranéen Franco-Algérien

et du Ballet contemporain d'Alger

Native du Maroc, d'un père Berbère et d'une mère Française, Nawal Ait Benalla-Lagraa s'installe en France avec sa famille à l’âge de 8 ans. Très jeune, elle s’initie à la danse classique dont elle poursuivra une formation complète, au cours de laquelle elle aborde les grands rôles du répertoire (Le Lac des Cygnes, La Bayadère, Le Corsaire, Paquita…). Bien vite, Nawal enrichit sa danse et s’ouvre aux styles contemporain et jazz et participe aux créations du “Amstrong Jazz Ballet” où elle a l’opportunité de travailler avec les chorégraphes les plus divers de Wayne Barbaste à Géraldine Amstrong ou encore de Georges Momboye à Matt Mattox…

Artiste complète et ouverte aux diverses formes d'expression artistique, Nawal se voit sollicitée par de nombreux chorégraphes et metteurs en scène. Ainsi, elle se produit dans  Cyrano de Bergerac de Jacques Weber au Théâtre du Châtelet, dans Les Troyens de Yannis Kokkos ou à l'Opéra Bastille avec Blanca Li…Enfin, elle participe à de nombreux événements audiovisuels notamment pour Laurent Garnier.

En 2004, elle rencontre Peter Goss, et suivra de manière intensive ses cours de yoga et danse contemporaine pendant deux ans. Passionnée d'échanges et de transmission, elle obtient en 2005 son Diplôme d'Etat de professeur de danse au Centre National de la Danse, à Pantin.

Elle intègre la compagnie La Baraka en 2006 avec Matri(K)is et devient l'assistante d'Abou Lagraa pour la création Nawal (ou l'offrande) au CMDC  de Tunis, ainsi que pour la commande du Memphis Ballet (USA) en 2007.

En 2008, à la Biennale Internationale de la Danse de Lyon, Abou Lagraa crée pour lui-même et Nawal le duo D'Eux Sens.

En 2009, elle assiste Abou Lagraa pour la Cérémonie de Clôture du Festival Panafricain à Alger. C’est une révélation pour elle, qui décide de s’investir plus encore dans la formation de jeunes danseurs algériens et leur propose une professionnalisation de leur statut en les ouvrant à la danse contemporaine.

En 2010, en plus de son activité de danseuse dans Un monde en soi pièce pour sept danseurs et le Quatuor Debussy, elle développe aux cotés d' Abou Lagraa le projet de Pont Culturel Méditerranéen pour en prendre la responsabilité pédagogique.
Elle écrit à ce sujet : "Cette formation intensive, me semble être le moyen de transmettre, à ces jeunes interprètes, engagés corps et âmes, le goût de l'effort et de la réflexion pour accéder à l'état de danse, à la liberté...."

Tout en poursuivant son travail pédagogique lors des tournées de NYA, elle partage son goût de la transmission lors de nombreux stages et "Master Class", notamment en France, aux Pays Bas, en Espagne, en Pologne, en Russie, aux Etats-Unis...

Elle assiste Abou Lagraa pour sa création 2012, Univers l'Afrique et accompagne les danseurs du Ballet Contemporain d'Alger dans leur désir de transmission pour voir éclore une nouvelle génération de danseurs/professeurs en Algérie.

 
 

Réalisation : Scène service // chartre graphique : Mezcal studio // Mentions légales